Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Nouvelles du Goût du Monde
  • : Voici un blog consacré à la gastronomie et à l'alimentation, écrit par un journaliste professionnel en reconversion. Pour ses écrits dans la presse économique spécialisée, il a obtenu en 2007 le Prix Louise Weiss du journalisme européen.
  • Contact

Recherche

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 17:56

Un jour où l'autre, je savais que je croiserais Taty Lauwers à BioLogic. La papesse belge de la cuisine-nature, auteure de nombreux ouvrages et consultante, y faisait justement une démonstration de l'extracteur de jus polyvalent Oscar. Il porte bien son nom, car on finit certainement par s'y attacher, vu tout ce qu'il arrive à faire au quotidien.

Bref, dès qu'on en a un, il fait partie de la famille. De toute la famille, car les enfants en verront immédiatement les bénéfices. Outre les purées et panades pour bébés, une des raisons de posséder cette petite merveille de simplicité technologique, est en effet de pouvoir facilement réaliser des jus de légumes. Mélangés à des jus de fruits, ils permettent de faire consommer des légumes crus à nos chères petites têtes blondes qui y sont souvent réticentes. L'appareil est si efficace que les fibres qu'il rejette sont sèches, archi sèches, prêtes à aller au compost. Il peut même presser du pur jus de blé germé (et de toute autre herbe, comme persil ou basilic), un concentré d'énergie aussi efficace, paraît-il, que le ginseng. Les Turcs apprécieront le fait qu'Oscar peut faire du jus de betterave rouge crue pour préparer le şalgam suyu, très désaltérant. Les sauces douces (Teriyaki, Satay et pesto), sont également faciles avec Oscar.

Mais ce n'est pas tout : confectionner une confiture-minute, avec seulement 25% de sucre, est un jeu d'enfant : il suffit de cuire une seule minute la pâte obtenue par broyage du fruit avec du gélifiant et du sucre, et c'est prêt. Pareil pour les sorbets-minute : on broie des fruits congelés avec de la banane, et c'est sans sucre ajouté  ! Cela paraît incroyable tant c'est simple. Inutile de parler des coulis...

Caviars maison

Rien n'est plus facile que préparer des pâtes à tartiner du genre hoummous, tapenade, chocolat à tartiner, beurre de noix, caviar de tournesol et autres caviars végétaux : ils suffit de mélanger l'assaisonnement après le broyage. Leur goût est incomparable et se conserve plus de 12 heures. Pourquoi ? Parce que le broyage doux (80 tours/min) à la tarière en plastique dur ne les oxyde pas, comme dans un mixeur classique à grande vitesse et à frottement métallique. Et pour ceux qui sont allés dans les îles, la fabrication du lait de coco n'a évidemment rien à voir avec le grattage des demi-noix et leur pressage à l'étamine.

Oscar peut aussi produire des spaghettis et des tagliatelles (fins ou moyens) grâce à ses embouts spéciaux. Selon le fabricant, Oscar peut aussi broyer de la viande ou du poisson cru, mais Taty ne s'y aventure pas.

Facile à utiliser

Le démontage-nettoyage-remontage (32 secondes chrono) est beaucoup, beaucoup plus simple que chez les autres extracteurs - et les odeurs ne restent pas, même celle de l'ail. Il ne s'effectue que lorsqu'on a terminé, car rien ne reste dans le tambour, contrairement aux centrifugeuses classiques, sauf pour les fruits très riches en sucre, comme le raisin ou les groseilles, qui demandent un nettoyage plus fréquent car ça finit par coller.

En fait, Oscar peut broyer tout ce qui est gras (graines oléagineuses, noix et amandes, anchois, même du café) ou humide (graines germées, fruits, légumes, champignons, crevettes). Ce qui est sec est à tremper avant, c'est tout.

Le prix de l'excellence

Certes, il faudra compter près de 400 euros pour ce bijou. C'est bien plus qu'un extracteur manuel en fonte à 180 euros ou en plastique à 80 euros, et que des centrifugeuses entre 25 euros chez Lidl à 10 foix plus chez Magimix. Mais on trouve très vite les limites des centrifugeuses : on ne peut pas faire grand-chose avec et c'est la croix et la bannière pour les nettoyer. L'extracteur Greenstar est à 600 euros, avec sa double tarière et sa magnétisation, mais il est aussi plus difficile à démonter-laver-remonter. Oscar, bien que sud-coréen, bénéficie d'un excellent service après-vente. Il est réservé à un usage non-professionnel. Un tel investissement ne se fait pas les yeux fermés, et le mieux est d'assister à une démonstration pour se rendre compte de visu et prendre sa décision.

Mini-liste de revendeurs-démonstrateurs: www.taty.be, www.epiceriebio.be, www.vertsoleil.be

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hughes Belin - dans matos
commenter cet article

commentaires

Anne-Francoise 26/05/2007 12:39

Ca a l'air génial ! Mais toi, tu as investi ?

Articles Récents